Excellence Opérationnelle : effet de mode ou nécessité ?

forep4

L’Excellence Opérationnelle (EO)

L’EO est une démarche systématique et méthodique pour maximiser les performances en matière de productivité, de qualité et de réduction des coûts. L’EO se fonde pour l’essentiel sur la méthode du « Lean Management ». Mais, au-delà des outils et méthodes, il s’agit d’implanter une culture de la performance tout en valorisant et impliquant l’ensemble des collaborateurs.

L’origine de l’EO

« Tout problème doit être vu comme une occasion d’apprendre » est un des fondements du Système de Production de Toyota. En effet, l’entreprise Toyota s’est trouvée, dans les années après-guerre, confrontée au défi de relever son industrie. Chaque ressource étant rare et précieuse, il en est découlé logiquement la recherche de l’élimination de tout gaspillage et de l’exploitation optimale des ressources. Dans les années 1980, ce sont les américains qui, suite à leurs visites au Japon, ont popularisé les méthodes de production japonaise, sous le nom de « Lean Management ». Dans les années qui suivirent, de nombreuses entreprises de par le monde adoptèrent ces méthodes pour améliorer leur performance.

Et nos PME Suisse dans tout ça ?

Prenons le cas de Vincent*, Directeur d’une société de machines-outils de 240 collaborateurs. La concurrence est de plus en plus vive, ses clients commencent à lui préférer d’autres fournisseurs moins chers et plus rapides dans les livraisons. Pourtant, les machines de Vincent sont réputées de bonne qualité. De plus, le coup de massue de l’abolition du « taux plancher » en 2015 pousse Vincent à réagir, il en va de la survie de son entreprise. Comment faire mieux avec moins, voilà le défi que Vincent veut relever avec la mise en œuvre d’une démarche d’EO. Il est conscient que le déploiement d’une telle démarche est un vrai changement culturel, il doit devenir le premier acteur du changement, sinon il n’atteindra pas ses objectifs. Il décide alors d’informer l’ensemble de ses collaborateurs sur le sens de cette démarche et il nomme une responsable de projet pour en assurer la mise en œuvre. Vincent décide dans un premier temps de faire un pilote dans le secteur de production et d’assemblage. La cheffe de projet, Nicole*, commence par faire la cartographie du flux de production et d’assemblage et met en évidence que seulement 13% du temps total est consacré à amener de la valeur ajoutée. L’objectif est posé ; augmenter ce pourcentage à 50% en 12 mois. Pour ce faire Nicole va solliciter l’ensemble des collaborateurs du périmètre pilote pour « chasser » les gaspillages et améliorer le flux. Elle va former l’équipe pour donner du sens à la démarche et va présenter les principaux outils et méthodes. L’équipe est très motivée et grâce à l’animation de Nicole, un plan d’actions est très rapidement établi et communiqué à l’ensemble du groupe de manière visuelle sur un tableau au cœur de l’atelier. Après quelques investissements, un déménagement et une réorganisation de nombreux gains sont maintenant visibles :

  • le temps de passage pour la fabrication d’une machine est passé de 87 jours à 36 jours,
  • les en-cours ont diminué de 35%,
  • la qualité s’est améliorée et les problèmes partagés, analysés et résolus en équipe,
  • le flux s’est simplifié, le trajet d’assemblage est passé de 380 mètres à 112 mètres,
  • 450 m2 de surface au sol ont été libérés.

Les collaborateurs impliqués se sont vraiment sentis valorisés, d’autant plus que Nicole a bien su gérer le changement en communiquant sur le projet, en donnant du sens et en valorisant les succès. Vincent est vraiment satisfait de ce pilote, surtout en sachant que le retour sur investissement est atteint après la livraison de la 28ème machine. Il décide maintenant d’étendre cette démarche à l’ensemble de la production et de l’assemblage et dans un deuxième temps dans les services. Il peut maintenant voir l’avenir de son entreprise de manière plus sereine et profiter des nouvelles ressources à disposition pour développer d’autres activités.

Si vous voulez en savoir plus : Forum Excellence et Performance

forep1
Le Forum Excellence & Performance (anciennement JRSM) est organisé par les sections Romandes de la Swiss Association for Quality (SAQ). Le Forum propose une plateforme unique de partage d’expériences et de bonnes pratiques. Cet événement se veut un moment privilégié de réseautage entre tous les professionnels du domaine de la Qualité quel que soit leur secteur d’activité.

La 12ème édition de cette manifestation incontournable en Suisse Romande aura lieu le jeudi, 3 novembre 2016 au centre de conférence La Marive à Yverdon-les-Bains, en Suisse.

Des sujets traitant de l’Excellence Opérationnelle dans l’industrie et dans les services seront abordés au travers de conférences et d’ateliers pratiques animés par des orateurs de référence. Plusieurs entreprises de renom comme Bobst, Centre hospitalier de Bienne, Syngenta, Meggitt Sensing Systems, MGI Luxury Group et bien d’autres encore nous ferons l’honneur de venir présenter leur démarche dans ce domaine. Une douzaine d’exposants seront également présents pour permettre à tout un chacun de toucher aux outils de demain.

Les principaux partenaires, ARIAQ, BPA Solutions, SQS, ainsi que notre hôte La Marive, se réjouissent d’ores et déjà de vous accueillir. Vous trouverez l’ensemble du programme, les informations détaillées, ainsi que les modalités d’inscription sur le site forep.ch.

Télécharger le programme

forep2

Accéder au site FOREP : http://forep.ch/

Tagged As: , , , , , ,

No comments yet... Be the first to leave a reply!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatorze − un =